Municipales à Marseille : un scrutin pas joué, Rubirola sur un fil

Découvrez tous les résultats des élections municipales, commune par commune, grâce à notre moteur de recherche :

L’essentiel
  • Michèle Rubirola est arrivée en tête à Marseille après le second tour des élections municipales, mais les règles du scrutin ne lui garantissent pas de devenir maire puisqu’elle ne dispose pas seule d’une majorité pour gouverner. Il lui faudra donc entamer des négociations avec ses adversaires, dont les 8 conseillers de Samia Ghali.
  • A droite, Martine Vassal, qui peut s’appuyer sur les victoires de sa liste dans 3 secteurs très peuplés, annonçait dimanche : “Ce soir je n’ai pas perdu. Il n’y a pas de majorité à Marseille, pas de maire de Marseille”. Bruno Gilles, candidat divers droite, a fait savoir qu’il ne voterait pas LR si Martine Vassal n’est pas la candidate choisie.
  • Maire sortant, Jean-Claude Gaudin annonce aussi des jours de tractations. “Beaucoup dépendra du choix que feront les listes minoritaires d’hier entre la poursuite du développement de la ville et le repliement vers les errements du passé et le déclin”.
  • Consultez tous les résultats des municipales à Marseille arrondissement par arrondissement
Les dernières infos sur les municipales à Marseille
L’info du 30 juin – L’enquête sur les prétendus fraudes à la procuration continue, un maire LR de secteur entendu. L’affaire de possibles procurations frauduleuses imputées à des colisiters de Martine Vassal, qui a tant pollué sa campagne, se poursuit. Ce mardi, on a appris que Julien Raiver, maire réélu des 11e et 12e arrondissements, avait été entendu et les mairies ont ainsi été perquisitionnés par les enquêteurs de la brigade financière. “Les listes d’émargement du premier tour font apparaître parmi les mandataires de ces pensionnaires les noms de plusieurs proches de Julien Ravier, dont son directeur de cabinet, un élu ou encore la directrice générale des services de sa mairie”, explique l’AFP.

Go to Source
Author: